mardi 11 juillet 2017

"La communion des guetteurs" arrive en broché! #Chronique

lesguetteurs.jpg

Le Destin frappe à la porte de tout un chacun sous des formes très différentes. Pour Antoine Sénéva, cela prend la forme d'une lettre recommandée. Cette dernière, écrite quelques années auparavant par son oncle décédé depuis dix ans, lui ouvre des portes sur un autre monde, un autre chemin de vie. De coïncidences en événements surprenants, Antoine sera conduit jusqu'à retrouver ses racines spirituelles en Egypte...

Avec une écriture maîtrisée, Roger Pischler nous fait voyager dans le temps et dans l'espace. Ce roman est de ceux qui comptent dans une vie, qui ouvrent des portes sur une autre compréhension du monde, pour permettre à chaque lecteur de trouver le chemin de lui-même. Roman initiatique, "La Communion des Guetteurs" fait partie de ces rares livres qui vivent avec vous et vous accompagnent longtemps après avoir été refermés.

En version brochée, à 15 euros TTC, sur commande dans toutes les librairies. ISBN : 978-2374460024

En version ebook à 3,99 euros TTC sur :

Roger Pischler

Sous son chapeau et ses lunettes en écaille, une silhouette intriguante se profile. Né à Louxor dans les années quarante, d'une mère sicilienne et d'un père français, Roger Pischler est avant tout un citoyen du monde. Le croisement des cultures a fait émerger en lui un profond amour pour l'humain en général. Doté d'un charisme naturel, sa personne est à l'image de son écriture. Il respire la joie et la sagesse. Epicurien et artiste, il vous entraîne dans son monde littéraire où s'entremêlent aventure et réflexions sur la vie, ce qui imprime un caractère initiatique à des textes au ton léger.

mardi 20 juin 2017

"Le petit marchand de sourires" de Jean-François Joubert #Chronique

Titre Le petit marchand de sourires
Auteur Jean-François Joubert

lepetitmarchanddesourires_3.jpg

Olivier, 10 ans, est atteint de la progeria, cette maladie qui fait vieillir le corps plus vite que l'âme. L'espace d'un instant, le petit garçon et ses parents, unis comme jamais, nous invitent dans un dialogue où se mêlent l'innocence, les rires, les peurs et les rêves.

Ce texte est vibrant d'émotions, tout en délicatesse, la poésie de l'enfance survolant le drame de l'existence.

Rédigé magistralement, à aucun moment l'auteur ne cède à la facilité du sensationnel. Au contraire, il signe, avec cet ouvrage, un texte à la fois poétique et respectueux. Ce petit garçon, Olivier, nous transmet, avec toute cette charmante maladresse de l'enfance, un message d'espoir qui n'est rien d'autre qu'une ode à la vie.

Bonne lecture!

Romain

En version brochée (ISBN : 978-2-37446-007-9) au prix de 8,00 euros TTC, sur commande, dans toutes les librairies de France, Belgique, Suisse, Luxembourg et Canada.

En version numérique au prix de 2,99 euros sur

mardi 30 mai 2017

"Le jour où j'ai passé l'arme à droite" Franck Leduc #Chronique #MardiConseil

couv_finale.jpg

Recette miracle pour la bonne humeur :

  • Prenez un héros banal : Anton Buridan;
  • Ajoutez-y une entreprise de pompes funèbres malhonnête;
  • Saupoudrez d'un peu de filous en mal de reconnaissance;
  • Mélangez avec une entreprise de kidnapping honnête;
  • Malaxez le tout copieusement.

Lisez immédiatement et sans modération la composition obtenue.

Vous obtiendrez des éclats de rire et un sourire persistant.

Version numérique : 3,99 euros TTC

Disponible en version brochée au prix de 15,00 euros TTC. Pour l'acheter, rendez-vous dans toutes les bonnes librairies muni de l'ISBN : 978-2-37446-018-5

Franck Leduc

Une scolarité scientifique traditionnelle et exemplaire. Une réussite professionnelle en conséquence. Logique. Un honnête père de famille. Pourtant... Qui imaginerait que, dès la nuit tombée, tel mister Hyde, Franck Leduc se transforme en un écrivain fantasque aux univers variés. Le paradoxe de sa personne réside dans sa capacité à réinventer le quotidien: les situations les plus loufoques ou ubuesques surgissent naturellement, sous sa plume, avec toute la précision horlogère dont le réel est capable.

Vous aimez être surpris et rire aux larmes en découvrant des personnages se retrouver prisonniers de leurs propres pièges ? Vous voulez vibrer avec eux lorsqu'ils seront en prise avec un réel tout aussi absurde que ne peut l'être la vie ? Faites confiance à Franck Leduc pour vous guider dans le dédale du monde, vous montrant scène après scène, les tableaux imaginaires qu'il a écrits pour vous.

Retrouvez le dans une "interview" sur l'Atrium ou en lisant ses nouvelles "Les bruits des cailloux sur la glace" dans Horrible Monde et "99 voyages en barque" dans Hiver.

L'équipe

mardi 18 avril 2017

"Le jour où j'ai passé l'arme à droite" de Franck Leduc, version brochée disponible! #Chronique #MardiConseil

couv_finale.jpg

Recette miracle pour la bonne humeur :

  • Prenez un héros banal : Anton Buridan;
  • Ajoutez-y une entreprise de pompes funèbres malhonnête;
  • Saupoudrez d'un peu de filous en mal de reconnaissance;
  • Mélangez avec une entreprise de kidnapping honnête;
  • Malaxez le tout copieusement.

Lisez immédiatement et sans modération la composition obtenue.

Vous obtiendrez des éclats de rire et un sourire persistant.

Version numérique : 3,99 euros TTC

Disponible en version brochée au prix de 15,00 euros TTC. Pour l'acheter, rendez-vous dans toutes les bonnes librairies muni de l'ISBN : 978-2-37446-018-5

Franck Leduc

Une scolarité scientifique traditionnelle et exemplaire. Une réussite professionnelle en conséquence. Logique. Un honnête père de famille. Pourtant... Qui imaginerait que, dès la nuit tombée, tel mister Hyde, Franck Leduc se transforme en un écrivain fantasque aux univers variés. Le paradoxe de sa personne réside dans sa capacité à réinventer le quotidien: les situations les plus loufoques ou ubuesques surgissent naturellement, sous sa plume, avec toute la précision horlogère dont le réel est capable.

Vous aimez être surpris et rire aux larmes en découvrant des personnages se retrouver prisonniers de leurs propres pièges ? Vous voulez vibrer avec eux lorsqu'ils seront en prise avec un réel tout aussi absurde que ne peut l'être la vie ? Faites confiance à Franck Leduc pour vous guider dans le dédale du monde, vous montrant scène après scène, les tableaux imaginaires qu'il a écrits pour vous.

Retrouvez le dans une "interview" sur l'Atrium ou en lisant ses nouvelles "Les bruits des cailloux sur la glace" dans Horrible Monde et "99 voyages en barque" dans Hiver.

L'équipe

vendredi 17 mars 2017

"Pompes funèbres et couches-culottes" - Fred Esterel

Pompes funèbres et couches-culottes - Fred Esterel

Qui a dit que seules les mamans se préparaient pour l'arrivée de bébé ?

Dans ce roman à l'humour décapant, Fred Esterel dévoila ici ce que les parents pensent tout bas.

Entre le choix de la nounou, des petits pots et des couches, Pierre doit également faire face aux lourdes responsabilités des papas : première couche, premier biberon sous le regard acéré d'expertes. Et ce n'est pas son ami et collègue Thibault qui va lui prêter main forte.

Entre humour et tendresse, vivez la paternité.

Un livre à lire/découvrir absolument !

En vente dès aujourd'hui sur:

Bookeen
7switch
Kobo
Amazon

Et bien d'autres encore!

Illustration: François Boucq

ISBN: 978-2-37446-033-8

Date de publication numérique: 17 mars 2017

Prix numérique: 3,99 €

Prochainement disponible en version brochée

Couv_Pompes_funebres_Final.jpg

vendredi 24 février 2017

"Dreanum" - P. Lunahël

Dreanum de P. Lunahël

Londres, fin du XIXème siècle, quatre agents de Scotland Yard meurent empoisonnés. Alors que l’unique témoin, Maéva Redinsky, va livrer ses secrets aux autorités, celle-ci s’effondre à son tour devant le poste de police. Il n’en fallait pas plus pour que l’inspecteur Ruben Abott mène l’enquête.

Doté de méthodes d’investigations singulières, il remonte petit à petit vers le seul point convergent des indices : une île aussi mystérieuse qu’invisible.

Entre rencontres improbables, aventures exaltantes et courses de flydrones, l'enquêteur va devoir s’adapter à son nouvel environnement et apprendre à faire confiance à ses nouveaux alliés. Mais sont-ils vraiment tous du bon côté ?

Dans un monde tout de cuivre et de vapeur, P. Lunahël signe ici son premier roman dans lequel chacun de ses personnages devra se battre pour ses idéaux.

Laissez-vous porter par l’univers singulier de « Dreanum ».

En vente dès aujourd'hui sur:

Bookeen
7switch
Kobo
Amazon

Et bien d'autres encore!

Illustration: Tiphs
Nombre de pages: 400
ISBN: 978-2-37446-032-1

Date de publication numérique: 24 février 2017

Prix numérique: 4,99 €

Prochainement disponible en version brochée

Dreamun_couvInternet.png

mardi 14 février 2017

"Orgueil et préjugés" de Jane Austen #Chronique

Titre Orgueil et Préjugés
Titre original Pride and Prejudice
Auteur Jane Austen
Publication 1813

Orgueil et Préjugés est le roman le plus connu de Jane Austen. Il raconte l'histoire de Mr. et Mme Bennet et de leurs cinq filles : Jane, Elizabeth, Mary, Catherine et Lydia. Cette famille appartient à la classe sociale de la petite bourgeoisie campagnarde. Le mariage des enfants représente le seul espoir de s'élever socialement et financièrement. Nous sommes ainsi amenés à suivre les quêtes amoureuses des filles Bennet et plus particulièrement celle d'Elizabeth. Mais loin de se concentrer sur une histoire de coeur, Orgueil et Préjugés fait également preuve de beaucoup d'humour et de rebondissements, tout en dressant un portrait de la société anglaise de l’époque.

Publiée en 1813, la première version de l’ouvrage s’intitulait First impressions ; titre éloquent puisque le sujet traite bien du décalage entre les premières impressions et la connaissance, entre les préjugés et l’approfondissement, entre l’orgueil et l’humilité. C’est avec humour que l’auteur évoque la pression pesant sur les femmes de l’époque de prendre un mari, et la pression sociale du jeu des rangs et des mésalliances.

Les personnages sont d’ailleurs les meilleurs outils pour nous faire apprécier le tableau. N’oublions pas la description des parents de la famille Bennet :

Mr. Bennet était un si curieux mélange de vivacité, d’humeur sarcastique, de fantaisie et de réserve qu’une expérience de vingt-trois années n’avait pas suffi à sa femme pour lui faire comprendre son caractère. Mrs. Bennet elle-même avait une nature moins compliquée : d’intelligence médiocre, peu cultivée et de caractère inégal, chaque fois qu’elle était de mauvaise humeur elle s’imaginait éprouver des malaises nerveux. Son grand souci dans l’existence était de marier ses filles et sa distraction la plus chère, les visites et les potins.

Le dialogue est un élément important qui nous permet d’apprécier la réflexion faite par l’auteur à travers, notamment les pensées d’Elizabeth et ses conversations caustiques avec Mr. Darcy. Chez Jane Austen, c’est tout un art !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas parce que l’œuvre a été écrite au siècle dernier qu’elle n’en est pas moins intéressante. L’auteur manie avec brio les rebondissements donnant ainsi l’envie de continuer de lire jusqu’à découvrir enfin le dénouement.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce livre de Jane Austen, c'est qu'il n’avait pas besoin de grandes explications psychologiques pour nous faire comprendre le caractère de ses personnages et les rapports qu’ils entretiennent entre eux. Son écriture est subtile car elle est simple, imagée et pleine de sens.

Si vous ne l’avez pas déjà lu, je vous le conseille vivement ! C’est une œuvre pleine d’humour et de sentiments.

Bonne lecture!

Pauline

mardi 7 février 2017

"La bête humaine", Emile Zola #Chronique #MardiConseil

Titre La bête humaine
Auteur Emile Zola

Emile Zola, grand auteur français, dont le nom semble lié à une forme littéraire qu'est le réalisme sociologique. J'avais lu Germinal que je n'avais pas particulièrement apprécié... N'étant pas trop attiré par l'histoire à l'époque de ma lecture de ce livre, j'avais trouvé que l'œuvre était trop liée à son temps pour pouvoir les traverser. Expérience malheureuse qui m'a fait délaisser Zola pendant de très nombreuses années. Par un hasard de la vie, je me retrouve avec la Bête humaine entre les mains, pour "essayer" encore...

Dès les premières pages, je suis captivé par la structure des paragraphes qui font monter une intensité dramatique, qui sera permanente tout au long de l'ouvrage! Rarement je n'ai eu l'occasion de lire un livre si bien construit où l'auteur emmène le lecteur, sans lui demander son avis, là où il veut.

Outre les qualités d'écriture qui m'ont totalement réconcilié avec Zola, l'histoire est en elle-même passionnante : amour sauvage, passion, meurtre, machination. Tout est présent pour faire de ce roman un chef d’œuvre. Un livre profondément humain - qui sait montrer la face animale des hommes. Si vous souhaitez vous plonger dans les délices d'un meurtre et de la machinerie judiciaire du dix-neuvième siècle, n'hésitez pas!

J'ai été conquis alors que j'avais pris ce livre avec des a priori négatifs. Impossible de résister aux charmes de la "Bête humaine"...

Romain

jeudi 26 janvier 2017

Citation du jeudi #Citation

"Il ne faut pas toucher aux idoles : la dorure en reste aux mains." Gustave Flaubert #Citation

mardi 24 janvier 2017

"Madame Bovary", Gustave Flaubert #Chronique #MardiConseil

Titre: Madame Bovary
Auteur : Gustave Flaubert

« Il s'était tant de fois entendu dire ces choses, qu'elles n'avaient pour lui rien d'original. Emma ressemblait à toutes les maîtresses ; et le charme de la nouveauté, peu à peu tombant comme un vêtement, laissait voir à nu l'éternelle monotonie de la passion, qui a toujours les mêmes formes et le même langage. »

Emma, fille d'un riche fermier, a grandi au couvent. Sa jeunesse est rythmée par des ouvrages au romantisme exacerbé. Elle rêve d'un amour pur, d'un amour merveilleux. Cependant, les choses ne se passent pas comme elle le souhaitait. Mariée à Charles, petit médecin, Emma déchante. Pour échapper à cette vie monotone, la jeune femme succombera à plusieurs vices.

Dans cette œuvre majeure de la littérature française, Flaubert dénonce les dangers du rêve qui dénature la réalité. Plongée dans ses idéaux impossibles, Emma gâche sa vie, ne sachant profiter des bonheurs que la vie lui offre: un mari aimant, une petite fille, une vie tranquille. L'état émotionnel de la jeune femme donnera naissance à un nouveau mot dans la langue française: le bovarysme.

Flaubert fait de « Madame Bovary » une critique sociale de la petite bourgeoisie locale. Les traits des personnages sont caricaturés afin de mieux savourer leurs faiblesses. L'histoire est rythmée par de multiples rebondissements, ce qui la rend passionnante. L'écriture, fluide, et les descriptions comiques de certaines situations nous entraînent dans une lecture agréable.

Œuvre classique que j'avais partiellement étudiée pendant mes études « Madame Bovary » ne m'avait cependant pas, à l'époque, donné l'envie de poursuivre ma lecture. Plusieurs années ont passé, un ami m'a insufflé l'envie de reprendre l'ouvrage. A la fin de ma lecture, j'ai regretté de ne pas l'avoir lu plus tôt. Si vous ne le connaissez pas, à votre tour de le lire !

« Vous profitez impudemment de ma détresse, monsieur ! Je suis à plaindre, mais pas à vendre ! »

Bonne lecture !

Pauline

- page 1 de 7