Mot-clé - Thérèse Raquin

Fil des billets

mardi 15 septembre 2015

"Thérèse Raquin" d'Emile Zola

Titre: Thérèse Raquin

Auteur: Emile Zola

1311366-E_mile_Zola_The_re_se_Raquin.jpg

N’avez-vous jamais eu cette impression étrange d’être observé(e) ? Qu’après avoir fait quelque chose de mal, une sensation de mal être vous tenaille au plus profond de vous ? Et bien, Emile Zola décrit à merveille ce sentiment de culpabilité dans son œuvre « Thérèse Raquin ».

L’héroïne, si nous pouvons l’appeler ainsi, est une jeune femme que la vie n’a pas gâtée. En effet, après avoir perdu ses parents, elle est accueillie dans la famille de madame Raquin dont le fils, Camille, deviendra son époux. Toute la vie de Thérèse est déjà tracée. Lasse de cette monotonie, elle rencontre un jour Laurent. La passion les anime et ils envisagent de partager le reste de leur existence ensemble. Cependant, il leur est impossible de vivre pleinement leur amour tant que Camille existe. Comment vont-ils s' y prendre? Ensemble, Thérèse et Laurent prennent une décision qui bouleversera à jamais leur vie et leur relation.

Dans ce huit-clos magnifiquement orchestré par Zola, ce dernier décrit l’état psychologique de chaque personnage. Ici, la psychose est bien menée. Plus on avance dans la lecture, plus la sensation de malaise augmente. Souvenez-vous de cette description infâme du Pont-Neuf et puis la manière dont Zola nous emmène dans l’univers de son ouvrage à l'aide de descriptions sordides.

Ici, l’auteur nous entraîne dans une descente aux enfers de la morale humaine. Il suit la théorie de Shopenhauer selon laquelle les Hommes sont uniquement guidés par leurs désirs sans qu’aucune autre force ne puisse exister. L’ambiance étrange qui plane dans cet ouvrage est ce qui m’a le plus marquée. Zola manie l'art de nous mettre mal à l'aise avec l'histoire. Dans la lignée des « Rougon-Macquart », nous sommes face à une réalité crue sans artifice.

Bonne lecture !

Pauline