mardi 18 avril 2017

"Le jour où j'ai passé l'arme à droite" de Franck Leduc, version brochée disponible! #Chronique #MardiConseil

couv_finale.jpg

Recette miracle pour la bonne humeur :

  • Prenez un héros banal : Anton Buridan;
  • Ajoutez-y une entreprise de pompes funèbres malhonnête;
  • Saupoudrez d'un peu de filous en mal de reconnaissance;
  • Mélangez avec une entreprise de kidnapping honnête;
  • Malaxez le tout copieusement.

Lisez immédiatement et sans modération la composition obtenue.

Vous obtiendrez des éclats de rire et un sourire persistant.

Version numérique : 3,99 euros TTC

Disponible en version brochée au prix de 15,00 euros TTC. Pour l'acheter, rendez-vous dans toutes les bonnes librairies muni de l'ISBN : 978-2-37446-018-5

Franck Leduc

Une scolarité scientifique traditionnelle et exemplaire. Une réussite professionnelle en conséquence. Logique. Un honnête père de famille. Pourtant... Qui imaginerait que, dès la nuit tombée, tel mister Hyde, Franck Leduc se transforme en un écrivain fantasque aux univers variés. Le paradoxe de sa personne réside dans sa capacité à réinventer le quotidien: les situations les plus loufoques ou ubuesques surgissent naturellement, sous sa plume, avec toute la précision horlogère dont le réel est capable.

Vous aimez être surpris et rire aux larmes en découvrant des personnages se retrouver prisonniers de leurs propres pièges ? Vous voulez vibrer avec eux lorsqu'ils seront en prise avec un réel tout aussi absurde que ne peut l'être la vie ? Faites confiance à Franck Leduc pour vous guider dans le dédale du monde, vous montrant scène après scène, les tableaux imaginaires qu'il a écrits pour vous.

Retrouvez le dans une "interview" sur l'Atrium ou en lisant ses nouvelles "Les bruits des cailloux sur la glace" dans Horrible Monde et "99 voyages en barque" dans Hiver.

L'équipe

vendredi 17 mars 2017

"Pompes funèbres et couches-culottes" - Fred Esterel

Pompes funèbres et couches-culottes - Fred Esterel

Qui a dit que seules les mamans se préparaient pour l'arrivée de bébé ?

Dans ce roman à l'humour décapant, Fred Esterel dévoila ici ce que les parents pensent tout bas.

Entre le choix de la nounou, des petits pots et des couches, Pierre doit également faire face aux lourdes responsabilités des papas : première couche, premier biberon sous le regard acéré d'expertes. Et ce n'est pas son ami et collègue Thibault qui va lui prêter main forte.

Entre humour et tendresse, vivez la paternité.

Un livre à lire/découvrir absolument !

En vente dès aujourd'hui sur:

Bookeen
7switch
Kobo
Amazon

Et bien d'autres encore!

Illustration: François Boucq

ISBN: 978-2-37446-033-8

Date de publication numérique: 17 mars 2017

Prix numérique: 3,99 €

Prochainement disponible en version brochée

Couv_Pompes_funebres_Final.jpg

mardi 18 octobre 2016

"Cosmos" de Witold Gombrowicz #Chronique #MardiConseil

Titre Cosmos
Auteur Witold Gombrowicz


"Il y a quelque chose dans la conscience qui en fait un piège pour elle-même", Witold Gombrowicz.

Deux solutions : soit vous avez envie de décortiquer ce que peut signifier cette phrase, soit vous passez votre chemin. Si vous avez envie de continuer, alors laissez en dehors du livre tout ce que vous connaissiez. Vous entrez dans un autre univers, bienvenue dans "Cosmos".

Tout de suite, je vous l'avoue, c'est mon livre de chevet, j'ai dû le lire à peu près une dizaine de fois. J'en ai lu toute l'œuvre de Gombrowicz (romans, journal, pièce de théâtre, cours de philosophie...). Je n'ai pas retrouvé l'éclat qui illumine ce livre (du début jusqu'à la fin) dans aucune autre de ses œuvres. Seul, le roman "la Pornographie" rivalise vraiment.

Tout d'abord, il s'agit d'un livre policier. Les personnages mènent l'enquête. Les indices sont étranges. Le cheminement de pensée est troublant, les rebondissements sont multiples et toujours inattendus, la fin est brillantissime. Voilà l'ouvrage résumé en quelques mots. En dire plus, c'est vous priver du plaisir de le découvrir.

Ce livre, pour l'avoir offert à quasiment toutes les personnes qui m'entourent (je dois acheter ce livre 3 fois par an environ depuis une dizaine d'années), ne fait pas l'unanimité. Pourquoi ?

D'abord, il est premier dans le genre "inclassable". Les règles de la réalité sont respectées (gravitation, on ne traverse pas les murs, pas de vampire, pas d'effets spéciaux). Vous n'y trouverez pas de science fiction, pas de fantastique, pas d'heroic fantasy: l'action se situe en Pologne au début du siècle. On s'attend donc à trouver un livre "classique", qui réalise éventuellement une critique sociale ou donne un témoignage historique. Pas de ça ici, on explore comment fonctionne le cerveau humain. C'est donc un livre universel, mais qui ne dévoile jamais ostensiblement ses intentions. On explore le Cosmos, d'accord, mais humblement s'il vous plaît...

Ensuite, il s'agit d'un livre subjectif, c'est-à-dire qui explore la subjectivité des personnages jusqu'à la caricature. Ils ont parfois des comportements de "fous", mais pendant le déroulement du livre, on accompagne progressivement les personnages dans cette découverte du monde donc on se laisse emporter sans s'en rendre compte. Il faut se mettre dedans et le lire "rapidement" (en moins de dix jours). Il est relativement court, ce qui fait qu'en six heures il peut être fini.

Il faut tout accepter : certaines scènes peuvent être choquantes, pas tant par la description que par les implications psychologiques pour les personnages. Ce n'est pas un livre d'horreur, il n'y a pas vraiment un suspens (ou une peur) qui monte, même s'il y a indéniablement une forme d'intérêt qui croît tout le long du livre (du suspens en fait, mais pas au sens traditionnellement entendu).

Enfin, il faut se résigner à partir en voyage dans un livre construit à l'envers, où TOUT est possible, quitte à ne pas respecter les codes traditionnels de ce qu'est un livre. C'est incroyable, mais ça marche.

Ceux qui aiment les histoires linéaires du type : "intrigue - recherche d'indices - confrontation - résolution" seront probablement déçus. Gombrowicz n'a rien fait d'autre que de réinventer la roue avec ce roman, mais, bien qu'elle ne soit pas ronde, elle roule. Perplexe ? Moi aussi. C'est pourquoi je continuerai à relire ce roman. Avec plaisir.

Pour clore, je dirai que ce livre est une démonstration de ce que pourrait être l'existentialisme poussé à l'extrême. Ce livre ressemble à de la folie à l'état pur, maîtrisé par Gombrowicz, ça touche le sublime.

Pour ceux qui ont un goût pour l'écriture, ce livre est un modèle et ouvre des portes sur l'écriture comme aucun autre. Je n'ai jamais rencontré un livre équivalent à celui-ci.

Pour faire court, lisez-le.

Romain

vendredi 11 mars 2016

"Burger Royal" de Laure Allard-d'Adesky

Couverture_Burger_Royal_finale.jpeg

Eléonore, 30 ans, jeune médecin à l'avenir prometteur, vit sa vie comme elle l'entend : aucune contrainte, pas de compte à rendre à un homme, une meilleure amie géniale. En somme, elle veut rester libre. Alors quand sa famille se met en tête de jouer les entremetteurs, Eléonore fait l'inverse : elle fuit les hommes. Par le plus grand des hasards, son chemin croise celui du prince Oscar von Silver, le célibataire le plus convoité de la planète... Entre amour et désillusion, il n'y a parfois qu'un pas et ce n'est pas sûr qu'Eléonore l'entende de cette oreille. Menée par une écriture vive et enlevée, Laure Allard-d'Adesky nous parle d'amour avec humour.

Laure Allard-d'Adesky

Bien que n'étant pas couturière, Laure Allard-d'Adesky sait adapter la taille des rêves pour les petits comme pour les plus grands. Auteure de nombreux contes pour la jeunesse, elle ose s'aventurer, pour notre plus grand bonheur, dans les mondes sombres afin de nous faire voyager à ses côtés. Pas de crainte à avoir, nous restons en sécurité avec elle en guide expérimentée. Son amour de la vie se retrouve dans ses histoires où les émotions vont et viennent comme des vagues sur le rivage de l'imaginaire. Alors, installez vous confortablement et abandonnez-vous dans ses rêves...

Disponible en version brochée à 13,50 euros TTC, sur commande, dans toutes les librairies.

Disponible, à 3,99 euros TTC, sur les sites suivants :

mardi 15 décembre 2015

"Le jour où j'ai passé l'arme à droite", Franck Leduc #chronique

couv_finale.jpg

Recette miracle pour la bonne humeur :

  • Prenez un héros banal : Anton Buridan;
  • Ajoutez-y une entreprise de pompes funèbres malhonnête;
  • Saupoudrez d'un peu de filous en mal de reconnaissance;
  • Mélangez avec une entreprise de kidnapping honnête;
  • Malaxez le tout copieusement.

Lisez immédiatement et sans modération la composition obtenue.

Vous obtiendrez des éclats de rire et un sourire persistant.

Version numérique : 3,99 euros TTC

La version brochée sortira au cours du premier trimestre 2017.

Franck Leduc

Une scolarité scientifique traditionnelle et exemplaire. Une réussite professionnelle en conséquence. Logique. Un honnête père de famille. Pourtant... Qui imaginerait que, dès la nuit tombée, tel mister Hyde, Franck Leduc se transforme en un écrivain fantasque aux univers variés. Le paradoxe de sa personne réside dans sa capacité à réinventer le quotidien: les situations les plus loufoques ou ubuesques surgissent naturellement, sous sa plume, avec toute la précision horlogère dont le réel est capable.

Vous aimez être surpris et rire aux larmes en découvrant des personnages se retrouver prisonniers de leurs propres pièges ? Vous voulez vibrer avec eux lorsqu'ils seront en prise avec un réel tout aussi absurde que ne peut l'être la vie ? Faites confiance à Franck Leduc pour vous guider dans le dédale du monde, vous montrant scène après scène, les tableaux imaginaires qu'il a écrits pour vous.

Retrouvez le dans une "interview" sur l'Atrium ou en lisant sa nouvelle "Les bruits des cailloux sur la glace" dans Horrible Monde.

L'équipe

vendredi 9 octobre 2015

Thème de nouvelle : Edition secrète! [clôturé]

Oyez, oyez! Auteure, Auteur!

Pour le 25 mars, anniversaire de notre première année d'existence, nous souhaitons éditer un recueil gratuit de nouvelles en version numérique. Nous lançons donc un appel aux auteurs, chevronnés ou en herbe, qui souhaitent se voir publier au sein d'un recueil de nouvelles.

Le thème de la nouvelle sera Edition secrète. Pourquoi ce thème ? Simplement pour fêter notre premier anniversaire ! Le principe est simple pour que votre nouvelle soit retenue : faites nous rêver avec une histoire autour d'une édition secrète... Le thème peut être policier, bit-lit, fantasy, érotique, historique et/ou romantique... sans que cette liste ne soit limitative! Tous les univers sont permis!

Le recueil sera publié sur toutes les plates-formes numériques permettant une édition gratuite. La date limite d'envoi des œuvres est fixée au 25 janvier 2016. Les auteurs conserveront leurs droits d'auteur sur leur texte. Une édition brochée sera réalisée et distribuée. Les auteurs percevront des droits d'auteur sur la version papier.

Envoyez vos manuscrits sous format Latex, LibreOffice, OpenOffice ou Word ( manuscrit(at)editions-secretes.fr ). Les nouvelles devront faire entre 2 000 et 8 000 mots. Nous mentionnerons vos prénom et nom, le titre que vous avez choisi, ainsi qu'une référence à vos publications littéraires si vous en avez, que vous soyez autopublié ou chez un éditeur. Un exemplaire broché vous sera envoyé à nos frais.

Tous les manuscrits seront lus et étudiés avec soin. Nous retiendrons les meilleurs dans la limite globale de 200 000 mots au total pour le recueil. Que du bonheur!

A vos plumes!

L'équipe des éditions secrètes

mardi 12 mai 2015

Samantha Watkins ou les chroniques d'un quotidien extraordinaire

Titre: Samantha Watkins ou les chroniques d'un quotidien extraordinaire

Auteur: Aurélie Venem

Autopublication


Samantha_Watkins.jpg

Lire la suite...