"Le père Goriot", Honoré de Balzac #Chronique #Mardiconseil

Titre: Le père Goriot
Auteur : Honoré de Balzac

Balzac-le-pere-Goriot-rastignac.png

Tout au long de la Comédie Humaine, Balzac nous présente des situations de vie et des personnages, mêlant analyse psychologique et intrigues fortes. "Le père Goriot" est un des romans les plus sensibles de cette longue série. Bien que dépeignant une situation du XIXème siècle, ce roman reste d'actualité par les thèmes universels et actuels qui y sont abordés : l'amour paternel, le Temps, le sens de la vie, l'insouciance de la jeunesse.

Le père Goriot, veuf, vit dans la pension de Madame Vauquer. Un lieu où se trouvent être de nombreuses personnalités aux aspirations et fortunes diverses. Père de deux filles, il sacrifie tout ce qu'il a pour ces dernières. Bien qu'elles soient "bien" mariées (à moins qu'il ne faille dire "parce que"), elles ne lui manifestent qu'un intérêt limité à leur besoin.

Avec une grande sensibilité, Balzac nous mène à travers ce roman dans une réflexion amère sur notre propre destinée. Au XXIème siècle, dans un monde où les cultes de la jeunesse et de la beauté ont pris le dessus sur ceux de la sagesse et de l'expérience, où les pensions de retraite sont devenues un sujet récurrent d'actualité, ce roman nous met en garde contre une certaine vision de la société.

La lente déchéance du père Goriot, qui trouvera pourtant du soutien dans son entourage immédiat, nous écrase de sympathie et de tristesse. Le symbolisme de la pension Vauquer, image de la société, où le fait de vivre dans tel ou tel appartement est corrélatif avec la fortune et le rang social, donne à ce roman une noblesse et une puissance inégalées et inégalables. Pierre fondamentale dans l'édifice de la littérature mondiale, ce roman est incontournable pour découvrir Balzac. J'espère que vous prendrez autant de plaisir que j'ai eu à le lire (et à le relire) !

Bonne lecture !

Romain