"La messe de l'athée", Honoré de Balzac #chronique

phmesse1.jpg

Titre La messe de l'athée
Auteur Honoré de Balzac
Date de la première parution 1836

Le contexte de ce texte court est assez particulier. Il a été conçu, écrit et imprimé en une nuit pour un journal dont Balzac venait de devenir propriétaire. Toutefois, cette rapidité d'écriture ne laisse en rien la qualité sur le côté. De nombreuses analogies agrémentent le texte et lui donnent beaucoup de profondeur.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est assez simple. Elle relate la vie d'un grand chirurgien, Desplein, complètement athée, à travers les yeux de son étudiant et ami Bianchon. Ce dernier découvre son maître entrant dans une chapelle, seul, écouter une messe pour la Sainte-Vierge. Si l'édifice religieux avait été bondé de croyants, il aurait pu comprendre que son maître, irréligieux au possible, se plie à quelque convention sociale. Or, dans le cas présent, il s'agit d'une chapelle déserte où le prêtre et Desplein sont les deux seuls représentants du genre humain. Intrigué, Bianchon mène son enquête.

Comme souvent dans ses textes, Balzac nous transporte d'une analyse psychologique de personnage à une critique sociale, sans que nous puissions nous en rendre compte. Ne parler que de ces traits caractéristiques de sa manière d'aborder les histoires ne serait pas rendre juste au regard de la charge émotionnelle qui peut être développée par ailleurs. En effet, lorsqu'on découvre les raisons pour lesquelles ce chirurgien se rend dans une chapelle, impossible de rester insensible. Assurément, le texte est si parfaitement équilibré que les émotions montent en intensité de manière invisible. Balzac est un grand auteur, avec une maîtrise de l'écriture telle que ces livres devraient trôner sur le chevet de tous les passionnés d'écriture.

Bonne lecture!

Romain