"François le champi", George Sand #MardiConseil #Chronique

Titre: François le champi
Auteur: George Sand
Première publication: 1850

francois-champi.jpeg
Illustration : Sylvain Fraroz
George Sand, écrivaine française du XIXème siècle, a raconté le monde champêtre dans bien de ses romans. "François le champi" est l'un de ses courts romans, frais, où la vie traditionnelle campagnarde se déroule au rythme de la nature. Les personnages sont simples et bruts. Sans tomber dans la caricature, George Sand présente les grands archétypes des personnalités humaines.

L'histoire tourne autour d'une caractéristique : être un champi. François, le héros, a été abandonné à la naissance. Il est dès lors surnommé "le champi", comme tous les enfants qui vivaient le même sort. Dans la campagne, il n'est jamais bon d'être différent et les champis ont mauvaise réputation. Ce sont des voleurs, violents et bagarreurs. Ils restent en marge de la société car ils ne trouvent pas de femme pour fonder un foyer.

Les autres champis sont presque toujours humiliés de leur sort, et on leur fait si durement comprendre qu'on leur ôte de bonne heure la fierté du chrétien. Ils s'élèvent en détestant ceux qui les ont mis au monde ; sans compter qu'ils n'aiment pas davantage ceux qui les y ont fait rester. Mais il se trouva que François était tombé dans les mains de la Zabelle qui l'avait aimé et qui ne le maltraitait point, et ensuite qu'il avait rencontré Madeleine dont la charité était plus grande et les idées les plus humaines que celles de tout le monde. Elle avait été, pour lui, ni plus ni moins qu'une bonne mère, et un champi qui rencontre de l'amitié est meilleur qu'un autre enfant, de même qu'il est pire quand il se voit molesté et avili.

Ainsi, on suit les aventures de François le champi où les évènements vont éprouver durement son coeur. Quelques intrigues de mauvaises personnes briseront la monotonie d'une vie qui peine pourtant à se stabiliser... On vibre pour François le champi : colère, injustice, joie... Ce livre est un petit paquet rempli d'émotions que je recommande vivement. Bonne lecture!

Romain