"Viédaser" peut conduire à "viedazer", ou l'inverse !" #motdisparu

A l'heure où on ressuscite la réforme de l'orthographe, fleurissent les exemples - notamment avec l'accent circonflexe - où la graphie d'un mot lui donne un sens précis, sens qui serait perdu si ce mot n'était qu'entendu. Tout à la joie de vous faire découvrir un terme disparu de la langue française (a priori car il était inusité), voici également le moyen de constater, si tant est que c'était nécessaire, que la graphie d'un mot est fondamentale. Il ne faut en effet pas confondre viédaser de viedazer.

Viédaser est le fait d'être un mauvais amant. D'après le "Dictionnaire comique satyrique critique burlesque libre et proverbial" de Philibert Joseph Le Roux, ce mot s'utilisait lorsqu'un homme devait "s'acquitter mal de son devoir auprès d'une femme, manquer de vigueur, de force." De toute évidence, ce terme ne pourrait pas être réutilisable si l'on en croit les (sacro-saintes) statistiques qui décernent régulièrement le terme de "meilleurs amants" aux français depuis des années...

Dès lors, pour être certain qu'aucune confusion n'apparaisse, nous vous mettons en garde sur le mauvais usage orthographique du terme viedazer, qui devrait, lui, être réhabilité. En effet, viedazer est le fait de "faire l'imbécile." Cette activité étant visiblement répandue, il n'y aura aucune difficulté à le réintroduire dans la langue française. Nous vous engageons donc à utiliser viedazerde temps en temps - plutôt que viédaser.

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce(s) terme(s). Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez nous comment vous avez réussi à placer ce(s) mot(s) dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes