"Le jour où j'ai passé l'arme à droite", Franck Leduc #chronique

couv_finale.jpg

Recette miracle pour la bonne humeur :

  • Prenez un héros banal : Anton Buridan;
  • Ajoutez-y une entreprise de pompes funèbres malhonnête;
  • Saupoudrez d'un peu de filous en mal de reconnaissance;
  • Mélangez avec une entreprise de kidnapping honnête;
  • Malaxez le tout copieusement.

Lisez immédiatement et sans modération la composition obtenue.

Vous obtiendrez des éclats de rire et un sourire persistant.

Version numérique : 3,99 euros TTC

La version brochée sortira au cours du premier trimestre 2017.

Franck Leduc

Une scolarité scientifique traditionnelle et exemplaire. Une réussite professionnelle en conséquence. Logique. Un honnête père de famille. Pourtant... Qui imaginerait que, dès la nuit tombée, tel mister Hyde, Franck Leduc se transforme en un écrivain fantasque aux univers variés. Le paradoxe de sa personne réside dans sa capacité à réinventer le quotidien: les situations les plus loufoques ou ubuesques surgissent naturellement, sous sa plume, avec toute la précision horlogère dont le réel est capable.

Vous aimez être surpris et rire aux larmes en découvrant des personnages se retrouver prisonniers de leurs propres pièges ? Vous voulez vibrer avec eux lorsqu'ils seront en prise avec un réel tout aussi absurde que ne peut l'être la vie ? Faites confiance à Franck Leduc pour vous guider dans le dédale du monde, vous montrant scène après scène, les tableaux imaginaires qu'il a écrits pour vous.

Retrouvez le dans une "interview" sur l'Atrium ou en lisant sa nouvelle "Les bruits des cailloux sur la glace" dans Horrible Monde.

L'équipe

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet