"La pornographie" de Witold Gombrowicz

Auteur: Witold Gombrowicz

Éditeur: Folio

Ce livre est à mettre en parallèle avec "Cosmos". Il s'agit d'une exploration de la réalité, comme dans "Cosmos". Dans ce dernier livre, l'exploration est réalisée par la conscience sur des faits matériels. Dans la "Pornographie", c'est le même cheminement qui est réalisé, mais les faits matériels sont remplacés par des sentiments, des émotions.

C'est l'histoire d'un amour entre deux adolescents, amour vu et déformé par le regard de deux adultes. L'érotisme est présent partout dans le livre, même s'il n'est jamais vraiment fait allusion au sexe... Le livre se lit facilement, vite, sans difficulté particulière. Ce livre est l'un des moins novateurs sur la forme de tous les livres de Gombrowicz, donc l'un des plus accessibles si on ne le connaît pas (Gombrowicz n'est pas un auteur "difficile" mais "surprenant").

L'intérêt majeur de ce livre réside, non pas dans l'histoire, qui n'est qu'un prétexte, mais dans la manière dont le monde (l'univers) des deux personnages principaux est traduit à travers leurs regards.

Alors que dans "Cosmos", la phrase clé est "Il y a quelque chose dans la conscience qui en fait un piège pour elle-même", dans "La Pornographie", elle se traduirait plutôt par "la conscience est à la source de toute création, y compris elle-même."

Il s'agit d'un grand livre de Gombrowicz, qui plaira à tous les amateurs de livres psychologiques.

Bonne lecture!

Romain