"Protector - Europarapsy" de Emmanuel Marseille

Auteur: Emmanuel Marseille

Editeur: autopublication

Parution: 11.03.2015.

Introduction:

Les évènements se déroulent dans un futur proche. Le monde a changé et des capacités paranormales sont apparues. Des personnes sont dotées, par exemple, du don de télépathie. Afin de s'adapter au mieux à cette évolution, une nouvelle université ouvre ses portes et l’enseignement propose les matières idoines. L'histoire tourne autour du sceptre de Ptah, objet magique égyptien, récemment découvert.

Protector_Emmanuel_Marseille.jpg

Avis:

Un début un peu déroutant avec des chapitres et des personnages très différents qui se suivent rapidement. L’histoire débute au moment de la rentrée à l’université. Tous les éléments, qui précédent cet évènement, sont posés dans les premiers chapitres et prendront un sens au fur et à mesure de l’histoire. L’auteur nous a, en fait, donné les clés de son roman grâce à ces derniers. Ceci nous permet de mieux apprécier l’intrigue de cette histoire.

Le premier chapitre donne le ton du roman : un objet très ancien a été retrouvé par des archéologues en Egypte. Cet objet mystérieux attise les convoitises de beaucoup de monde. On se retrouve immédiatement confronté aux sensations extra-sensorielles, auxquelles l’auteur va faire référence tout au long de son roman.

Une histoire bien menée qui vous tient en haleine jusqu’à la fin. On reprend sa respiration quand tout semble terminé pour les personnages ! Les chapitres ont été pensés comme pour un scénario de film – et ça marche ! Prenez un magicien noir et des esprits maléfiques. Ajoutez un Ordre qui combat les forces du Mal. Mélangez le tout avec un soupçon d’espionnage et d’art ninja, et ajoutez-y une pincée d’amour. Voici l’univers que l’auteur nous fait partager. Alors à vos lectures !

Pour ma part, j’attends la suite !

Retrouvez Protector - Europarapsy!

Suivez l'auteur sur Twitter: @Em_marseille

Pour le making-off du roman, allez faire un tour sur le blog de l'auteur!

Bonne lecture!

Pauline