Sauvons les mots rares!

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 29 mai 2017

En ville, skatiner devient commun #MotDisparu

Le déplacement urbain a subi de profondes mutations ces dernières années. Les villes se sont notamment engagées dans le développement de couloirs dédiés aux cyclistes. Souvent, on peut voir des personnes qui se déplacent en roller ou en skate. Au XIXème siècle, alors que seuls les patins à roulettes existaient, un verbe était utilisé pour ce type de déplacement particulier : skatiner. En toute logique, on devrait définir les utilisateurs de ce mode de déplacement comme étant des skatineurs.

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le verbe "skatiner" ou le mot "skatineur" dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 17 avril 2017

Les "balinges", quoique sous la ceinture, des accessoires sexy ? #MotDisparu

Si les bas et le linge d'autrefois tel que les pantys, les culottes fendues sont en vogue dans les boutiques de lingerie vintage, force est d'admettre que les "balinges" n'ont pas le charme attirant et aguichant des jambières, porte-jarretelles, jupons et guêpières de nos aïeules. En effet, les "balinges", terme qui a complètement disparu, étaient autrefois les langes dont on enveloppait un enfant. Pour faire court, les "balinges" étaient ce que sont aujourd'hui les couches-culottes !

Si les "balinges" ou "couches-culottes" n'ont absolument rien de très séduisant ou d'affriolant par la signification que ces mots évoquent, il reste que les histoires qu'ils laissent entrevoir sont particulièrement drôles. "Pompes funèbres et couches-culottes" de Fred Esterel, tout dernièrement paru aux Éditions Secrètes, en est la meilleure preuve. C'est véritablement un ouvrage amusant jusqu'à être touchant !

À découvrir vraiment, pour rire de bout en bout, jusque dans les "balinges" !

Nous attendons donc avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme "les balinges" (qui ne s'utilise qu'au pluriel). Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte.

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 10 avril 2017

Les apophtegmes invitent à développer la pensée #MotDisparu

Les apophtegmes sont des sentences, maximes ou aphorismes qui ont un caractère solennel et supposent une forme de vérité. Nés dans l'antiquité grecque, l'un des apophtegmes les plus connus est le fameux "Γνῶθι σεαυτόν" de Socrate, idem est "connais-toi toi-même".

Avec le temps, ce mot a pris un côté péjoratif désignant souvent les phrases, d'une banalité touchante, que les adolescents aiment à se répéter pensant faire de la philosophie ou toucher une quelconque sagesse. On peut également l'appliquer, dans ce sens péjoratif, à certaines phrases de héros cinématographiques. A titre d'exemple, voici ce magnifique apophtegme de Maître Yoda, dans la saga "Star Wars" :

Difficile à voir, toujours en mouvement est l'avenir.


Nous attendons donc avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme "Apophtegme". Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte.

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 3 avril 2017

Avec le retour des beaux jours, de nombreuses bêtes nuit-volantes sortent à nouveau #MotDisparu

Avec le changement d'heure, la nuit semble arriver plus tardivement. Certes, ce n'est qu'une impression car les animaux sont toujours réglés sur les mêmes instants du lever et du coucher du soleil... Néanmoins, les températures se radoucissant, on peut, à la campagne, voir resurgir quelques chouettes et chauves-souris. Ces animaux de nuit volants étaient caractérisés par un adjectif spécifique au XVIIIème siècle : "nuit-volant". Voilà un terme qu'on pourrait donc à nouveau utiliser compte tenu de sa simplicité et de son utilité, qui pourrait même être étendu à tout objet volant de nuit (avion, moustique, vampire...).

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer l'adjectif "nuit-volant" dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 27 mars 2017

Pour bacchanaliser en paix, il faut avoir tout préparé pour ses invités #motdisparu

Les bacchanales étaient les fêtes en l'honneur de Bacchus. Toutes sortes de débordements se produisaient : ivresse, orgie sexuelle... Le terme "bacchanale" est resté dans le langage courant actuel pour désigner les fêtes qui ne connaissent pas de limite. Ce qu'on ne sait pas, c'est que le verbe "bacchanaliser" existe et signifie simplement "se divertir, se donner du bon temps et s'adonner à la joie et aux plaisirs." Aujourd'hui, ce terme devrait pouvoir reprendre de la vigueur assez naturellement, s'il est savamment saupoudré dans quelques conversations quotidiennes. Il est possible qu'il conserve le côté péjoratif de la "bacchanale", mais tentons l'aventure voulez-vous. La période des fêtes étant propice à l'utilisation de ce verbe, il ne vous reste plus qu'à en user. "Bacchanaliser" tant que vous pouvez!

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez nous comment vous avez réussi à placer le verbe bacchanaliser dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 20 mars 2017

Seuls les candidats munis d'une grande fâme pourront débattre ce soir! #MotDisparu

Le buzz du week-end provient du candidat à l'élection présidentielle, monsieur Dupont-Aignan qui a quitté le "20heures" de TF1 pour marquer son désaccord avec le fait que la chaîne ait programmé un débat sans inviter l'ensemble des candidats. En effet, seuls ceux ayant une certaine renommée, une grande fâme, auront l'avantage de se retrouver pour discuter à l'antenne. C'est donc, pour nous, le moyen de remettre au goût du jour, ce mot fâme (ou fame, les deux orthographes sont possibles) qui signifie "renommée, popularité, réputation", dont on ne connaît plus que l'infâme dans l'usage quotidien!

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le mot "fâme" dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 13 mars 2017

"Escarpiner", un "déduit" tout comme lire ou bouquiner! #MotDisparu

Lundi dernier, nous vous présentions le verbe disparu "escarpiner", c'est-à-dire courir avec légèreté, une manière de se faire du bien, de se divertir pour assainir l'esprit. Dans le droit fil, nous pouvons dire qu'escarpiner, c'est véritablement un "déduit".

D'un point de vue littéraire, si l'on rencontre encore parfois le terme "déduit", substantif masculin pour signifier le coït, le plaisir ou le jeu amoureux, il a totalement disparu dans son sens premier pour signifier tout simplement le divertissement, l'activité plaisante, l'occupation agréable, et par extension, le plaisir, la joie, le bonheur.

Pourquoi ne pas remettre au goût du jour le terme "déduit" pour le loisir en général: non seulement pour les activités physiques, mais également celles plus intellectuelles telles que la lecture. L'une des définitions de celle-ci n'est-elle pas de prendre connaissance du contenu d'un texte écrit pour se distraire ?

Nous espérons que la lecture de ce mot disparu aura été un "déduit" pour vous. En tous les cas, pour nous, rechercher des mots rares et tenter de les "réactualiser", c'est un véritable "déduit" que l'on apprécie de partager ! "

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le mot "déduit" dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 6 mars 2017

Au printemps, retrouvez la forme en "escarpinant" ! #MotDisparu

En mars, les jours rallongent, les premiers rais flavescents font leur apparition. Les perce-neige, les crocus, le jasmin et les jonquilles viennent colorer nos jardins. Comment résister à l'envie "d'escarpiner", de prendre l'air, de respirer à pleins poumons la douce senteur florale des parcs...

À peine la journée terminée ou le week-end entamé, c'est à la hâte que l'on se met à l'aise pour "escarpiner", autrement dit courir avec légèreté, seul ou avec des amis.

"Escarpiner" n'est pas simplement un joli mot vieilli. Sans vouloir faire de performances à tout prix, courir permet de :

  • Perdre du poids ;
  • Nettoyer son organisme ;
  • Diminuer son stress ;
  • Réguler le cycle du sommeil ;
  • Renforcer ses défenses immunitaires.

C'est finalement cinq bonnes raisons pour se faire du bien et profiter en même temps de la nature qui se réveille.

Alors allez "escarpiner", mais prenez vos baskets, car mieux vaut ne pas être chaussé d'escarpins pour ce faire !

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le verbe escarpiner dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 27 février 2017

Jeter un "chat-en-jambes" ne fait pas forcément fuir à toutes jambes ! #MotDisparu

Les expressions de la langue française contenant les termes "chat" ou "jambe" ne manquent pas. Inutile de vous en dresser la liste, là n'est pas notre souhait ; vous risqueriez de prendre vos jambes à votre cou et déserter notre site. En revanche, le mot composé, qui n'est plus guère usité aujourd'hui, constitué des deux termes "chat" et "jambe", et dont le sens ne se laisse pas forcément deviner par l'un des deux, est d'un intérêt particulier. Seule une préposition relie les mots entre eux. L'avez-vous devinée ? Peut-être donnerez-vous votre langue au chat ?

Si l'on vous dit "chat-en-jambes", certains esprits polissons pourraient y voir une connotation érotique. Eh bien, ne vous en déplaise, ce mot composé, absolument pas coquin, signifie l'embarras que l'on suscite à quelqu'un. La locution plus répandue est "jeter le chat aux jambes".

Ce terme fut employé un jour par l'écrivain et journaliste français Michaud, qu'il appliqua à propos de l'accusation forgée par lui et d'autres écrivains royalistes sous le Directoire à l'encontre de Marie-Joseph. "Ah !" dit-il en souriant et s'applaudissant, "nous lui avons lâché là un fameux chat-en-jambes."

Terme particulièrement d'actualité, force est de constater que les "chats-en-jambes" jetés parmi les hommes politiques ces dernières semaines ne font pas fuir ceux-ci à toutes jambes...

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer l'expression chat-en-jambes dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

lundi 20 février 2017

La "prodition" : un coup de poignard dans le dos ! #MotDisparu

Le titre de notre mot rare suffit presque à lui-même sans qu'il faille véritablement vous en livrer la définition.

La "prodition" aura fait la une des journaux ces dernières semaines sans pour autant que ce mot n'ait été prononcé puisque, a fortiori, il a disparu. Le terme employé a été la trahison. Quand certains se disent victimes d'un complot, les autres, ceux qui les soutenaient, leur vouaient toute leur confiance, se disent et sont victimes de "prodition", autrement dit de trahison.

Voilà un mot synonyme disparu qui pourrait bien revenir à la mode en ces temps où la volonté de parvenir au pouvoir pour certains s'achève par leur perdition !

Pourtant, depuis la nuit des temps, la prodition traverse les époques, les actes de trahison se répètent inexorablement. Brutus, Judas, Laval, Pétain... pour ne citer que quelques exemples. Et il n'est pas besoin d'être un homme politique pour être traître. Qui n'a pas connu dans son entourage quelqu'un que l'on a cru fidèle, à qui l'on a donné toute sa confiance et son amitié, et qui révèle un jour sa fourberie?

Sans jeu de mots, les judas à nos portes n'empêchent pas les Judas de franchir celles-ci.

Force est de constater que la "prodition" est toujours là où on ne l'attend pas !

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le mot prodition dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

- page 1 de 10