lundi 20 novembre 2017

La nuit tous les rodilardus sont gris. #MotDisparu

"Rodilardu" est un nom masculin qui était utilisé il y a très longtemps pour désigner un chat. Ce terme est complètement tombé en désuétude, même s'il ne manque pas de charme... L'expression "la nuit, tous les chats sont gris" est un proverbe classique qui désigne que, dans une situation confuse, il ne faut pas tirer de conclusion hâtive. Elle est une excellente occasion d'utiliser à nouveau ce mot. En effet, en l'entendant, chacun reconnaitra le proverbe mais aura, dans le même temps, un doute sur cette reconnaissance intuitive... Cette réaction est très exactement le conseil donné par le proverbe. CQFD.

Nous attendons avec impatience vos phrases, paragraphes, textes, nouvelles, romans ou sagas utilisant ce terme. Vous pouvez les mettre soit en commentaire sous ce billet, soit en mettant le lien vers la page de votre site internet ou de votre blog où vous avez rédigé le texte. Les références Twitter sont également les bienvenues.

Cette semaine, racontez-nous comment vous avez réussi à placer le mot "rodilardu" dans vos conversations courantes (ou vos tweets)... et envoyez-nous tous les termes surannés rencontrés que vous souhaitez voir apparaître dans cette rubrique! C'est un challenge, mais aussi un plaisir, pour nous de construire des textes avec des mots inusités (ou presque)!

L'équipe des Editions Secrètes

vendredi 17 novembre 2017

Incident technique

Suite à un incident technique avec notre hébergeur, vous n'avez pas pu retrouver la rubrique du mot rare et du laboratoire d'écriture cette semaine. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément.

L'équipe

jeudi 16 novembre 2017

Citation du jeudi #citation

"Il y a toujours de bonnes langues qui sont pressées de vous faire un mauvais compliment." Emile Zola #Citation

jeudi 9 novembre 2017

Citation du jeudi #citation

"L'art ne réclame ni complaisance ni politesses. Rien que la foi, la foi toujours et la liberté." Gustave Flaubert #Citation

mardi 7 novembre 2017

Le laboratoire d'écriture : un monde structuré et cohérent #MardiConseil

Il est important, dans un récit, que le monde offert aux lecteurs soit cohérent. Le genre détermine cette cohérence mais, en aucun cas, ne permet de limiter cette dernière. En effet, nos esprits sont prompts à modéliser des univers et, bien avant que l'écrivain nous donne les clés de ce dernier, ils en façonnent inconsciemment les contours au fur et à mesure de la lecture.

Ainsi, le genre du récit va déterminer ce que nous sommes prêt à accepter, en qualité de lecteur, dans un univers quelqu'il soit. Si l'action se déroule dans notre univers physique, l'intervention tardive d'un élément fantastique générera une interrogation au lecteur sur son caractère crédible. De même, si vous écrivez à une période historique particulière, il est important de se documenter correctement sur les éléments de vie de ce temps-là. Aviez-vous déjà pris conscience qu'en lisant Balzac vous étiez totalement plongé dans le XIXème siècle ? Les éléments du décor, les objets utilisés, l'importance que ces derniers revêtent pour les personnages, leur mode de transport ou leur nourriture doivent refléter leur monde... A défaut, ce dernier ne sera pas vraisemblable et vous perdrez une bonne partie de vos lecteurs.

La solution qui peut paraître la plus simple est celle d'inventer un nouveau monde. Détrompez-vous! Tout univers a ses propres contraintes physiques, matérielles et technologiques. Au fur et à mesure de la lecture, votre lecteur va reconstituer de manière inconsciente votre monde. Il peut trouver des "failles" dans la logique de ce dernier. Le plus grand écueil est celui où le scénario ne colle pas avec l'univers. Votre personnage, dans un monde de haute technologie, est poursuivi par la police. Il court dans des ruelles et arrivent à semer les policiers qui le poursuivent. De multiples questions surgiront dans l'esprit du lecteur : comment la police peut-elle le perdre de vue alors qu'il y a des caméras de surveillance partout ? Pourquoi les drones n'ont-ils pas participé à la poursuite ? Pourquoi les policiers n'étaient-ils pas équipés d'arme permettant d'intercepter à distance la personne ?... Bref, ce flot de questions doit être anticipé.

Ainsi, placer son récit dans un nouvel univers est le gage d'un travail délicat de construction afin que ce dernier reste cohérent, c'est-à-dire crédible pour le lecteur. Lire des livre de jeux de rôle peut aider à comprendre comment construire un environnement complet. En effet, ces derniers proposent des mondes structurés en en détaillant les règles de fonctionnement à tout niveau (physique, légal, matériel, vie...). Avant d'entamer toute histoire, il apparaît important de se documenter ou de créer cette documentation. Cela représente un travail non négligeable, mais qui peut être source d'inspiration pour les scénari à venir...

Romain

- page 1 de 42